Portée disparue!

Catherine Florian co-directrice de la librairie Violette and co, Paris 11°, nous communique son étonnement : pas une ligne sur Violette Leduc dans le dernier N° de Lire, « spécial femmes de lettres ». Elles sont 101 élues au palmarès du célèbre magazine littéraire mais pas un mot sur Violette! Censure, quand tu nous tiens….

Un commentaire

Répondre à esther Hoffenberg Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s