INAUGURATION DE LA MEDIATHEQUE VIOLETTE-LEDUC

L’événement majeur de cette nouvelle année sera l’ouverture de la médiathèque Violette-Leduc, 18-20 rue Faidherbe Paris 11° le 29 janvier.

L’inauguration solennelle aura lieu le samedi 2 février (déroulé de l’inauguration encore incertain)

Le 9 février à 15 h: Conférence de Mireille Brioude : « Violette Leduc est de retour ».

 

Le 23 février à 14h: diffusion du film de Martin Provost: Violette

Tous les renseignements sont sur le site de la médiathèque.

Une AG studieuse…

L’Assemblée générale de l’Association des amis de Violette Leduc s’est tenue samedi 20 octobre à 18 heures, au domicile de la présidente. Après les formalités d’usage, nous avons eu le plaisir d’entendre plusieurs jeunes chercheur(e)s dont certain(e)s vont soutenir leur thèse en 2019. Franzizka Kutzick est venue exprès de Hambourg pour parler de Leduc et de la douleur. Kiev Renaud, chercheuse québecoise en visite chez nous pour achever la rédaction de sa thèse, aborde les thèmes de la beauté et du vieillissement chez Leduc et Duras. Alexandre Antolin vient de Lille et poursuit la rédaction d’une thèse sur les manuscrits de Ravages. Une nouvelle adhérente, introduite par Anaïs Frantz, Kristen Cunningham, expose son projet de master tourné vers les écritures féminines des années 70.

Enfin nous avons évoqué l’imminente inauguration de la médiathèque Violette-Leduc, rue Faidherbe, dans le 11° arrondissement de Paris: un grand moment en perspective!

Compte-rendu détaillé sur la page de l’Association. Adhérez, faites adhérer pour promouvoir cette association « internationale »!

Carlo Jansiti parle, sur la RAI, de Thérèse et Isabelle

En italien, s’il vous plaît, voici le numéro spécial de l’émission Tutto Esaurito consacré à Thérèse et Isabelle.

Bonne écoute!

Mercoledì 29 novembre ore 20.30
THÉRÈSE ET ISABELLE
dal romanzo di Violette Leduc
con Roberta Lanave e Elena Serra
adattamento teatrale e regia di Valter Malosti
suono G.u.p. Alcaro
coproduzione Teatro di Dioniso / Festival Orizzonti Fondazione
durata  60’

LILLE: 20 OCTOBRE 2017. Compte-rendu de la journée d’études

Une journée très riche! Les études leduciennes élargissent leur champ de recherche, grâce aux communications d’historiennes et de spécialistes d’auteur(e)s contemporain(e)s de Violette Leduc. Les actes seront publiés par l’Université de Lille III sous la direction de Mesdames Tamagne et de Chalonge, professeures et chercheures (ALITHILA et IRHIS). Nous publions ici:

1- les résumés des communications.

2- Trois des intervenant(e)s ont publié leur résumé à part.

 

Parution: Ouvrage de Sandrina Joseph

OBJETS DE MEPRIS, SUJETS DE LANGAGE

Par Sandrina JOSEPH

Injurier pourrait-il être un acte d’émancipation? C’est à cette question que tente de répondre Sandrina Joseph lorsqu’elle examine l’injure comme mode d’usurpation langagière au féminin en s’appuyant sur ses lectures des textes de Violette Leduc, Annie Ernaux, France Théoret et Suzanne Jacob, textes dans lesquels sont mises en œuvre différentes stratégies injurieuses.

Aux Editions XYZ, Montréal.

Publication : sur Thérèse Plantier

Thérèse Plantier: amie-ennemie de Violette… Consultez la page « amitiés d’hier »

Notice de Jean-Claude Arrougé: Poète, essayiste, romancière, Thérèse Plantier (1911-1990) aura beaucoup dérangé par son franc-parler, ses audaces provocatrices, son refus de compromis avec les institutions, ses critiques lucides et aiguës, son insoumission. Comme l’écrit Jean Rousselot, elle s’est « imposée par un irrespect total des genres et des manières, et une espèce de frénésie verbale dont seul un Benjamin Péret a pu nous donner l’équivalent ». C’est cette personnalité sans concessions que nous fait découvrir Marie-Christine Brière grâce aux nombreux témoignages et entretiens réunis dans cet ouvrage.