Parution: Ouvrage de Sandrina Joseph

OBJETS DE MEPRIS, SUJETS DE LANGAGE

Par Sandrina JOSEPH

Injurier pourrait-il être un acte d’émancipation? C’est à cette question que tente de répondre Sandrina Joseph lorsqu’elle examine l’injure comme mode d’usurpation langagière au féminin en s’appuyant sur ses lectures des textes de Violette Leduc, Annie Ernaux, France Théoret et Suzanne Jacob, textes dans lesquels sont mises en œuvre différentes stratégies injurieuses.

Aux Editions XYZ, Montréal.

Publication : sur Thérèse Plantier

Thérèse Plantier: amie-ennemie de Violette… Consultez la page « amitiés d’hier »

Notice de Jean-Claude Arrougé: Poète, essayiste, romancière, Thérèse Plantier (1911-1990) aura beaucoup dérangé par son franc-parler, ses audaces provocatrices, son refus de compromis avec les institutions, ses critiques lucides et aiguës, son insoumission. Comme l’écrit Jean Rousselot, elle s’est « imposée par un irrespect total des genres et des manières, et une espèce de frénésie verbale dont seul un Benjamin Péret a pu nous donner l’équivalent ». C’est cette personnalité sans concessions que nous fait découvrir Marie-Christine Brière grâce aux nombreux témoignages et entretiens réunis dans cet ouvrage.

 

Journée d’études Violette Leduc à Lille

Journée d’études Violette Leduc ou la remise en cause des normes : de l’après-guerre aux années 68 Alexandre ANTOLIN et Florence de CHALONGE, en collaboration avec l’IRHIS (Florence TAMAGNE – Lille 3) 20 octobre 2017 – salle F0.13 Maison de la Recherche Lille 3

  • Anaïs Frantz et Mireille Brioude (membres de l’Association des Amis de Violette Leduc) y participeront.

Catherine Florian sur France Culture

Les Nouvelles vagues à partir du lundi 15 mai:

Avec (en duplex depuis Bordeaux) Viviane Albenga, sociologue du genre, maîtresse de conférences dans la spécialité « Métiers du livre » (IUT de Bordeaux), auteure de S’émanciper par la lecture. Genre, classe et et usages sociaux des livres (PUR, avril 2017) ; avec Catherine Florian, libraire, co-fondatrice avec Christine Lemoine de Violette and Co (Paris 11), une librairie engagée dans les réalités et les imaginaires lesbiens, gais et trans, et toutes les questions de genre. Nous échangeons sur la lecture comme possible vecteur d’émancipation, tant à l’échelle intime que collective.