Autour de Violette aujourd’hui

AUJOURD’HUI VIOLETTE… Un film, un documentaire, un colloque, un club de lecture: c’est bien… mais combien d’années de silence


9 juin 2017: Présentation de Lire Violette Leduc aujourd’hui à la librairie Violette and co.

De gauche à droite: Olivier Wagner, Clara Bonelli, Carlo Jansiti, Anaïs Frantz, Mireille Brioude, Alison Péron, Catherine Florian. Merci à Catherine F. Pour cette initiative!

 


Les actions: Gérard Gualandi écrit au Maire de Faucon pour que soit rénovée la dalle de la tombe de Violette.Jean-Claude Arrougé mène l’enquête sur les communes dont une rue porte le nom de Violette-Leduc:

Valenciennes  (62)
Saint Priest (69)
Vernouillet (28500)
Castanet Tolosan (31320)
Bourg-les-Valence (26)


Ecouter la conférence de Céline Curiol.

Le 14 avril sur France Culture.

Institut français de la mode, Paris


Soutenance d’Alison Péron:

Alison Péron

« La poétique du décentrement dans l’œuvre de Violette Leduc » Thèse dirigée par Mireille Calle-Gruber

Samedi 11 Mars 2017 à 14h.


Dimanche 5 février au centre LGBT, 61 rue Rambuteau, Paris.

Dans le cadre du festival LGBT, Catherine Decastel lira des morceaux choisis de L’Affamée, en prévision de son spectacle à Avignon cet été.

La lecture était suivie d’échanges avec Mireille Brioude et Catherine Florian, directrice de la librairie Violette and co.


Hommage : Toussaint 2016, une promenade d’Alice Gualandi dans Faucon:


  • Une très belle video agrémentée des textes de Violette: Catherine Florian et de Christine à Faucon:


arton871-a89cd


Club de lecture: en 2016, trois séances consacrées à l’oeuvre de Violette Leduc!

Le club de lecture que nous avons initié en septembre 2014 autour de l’œuvre de Violette Leduc reprend pour la saison 2015-2016 en proposant en alternance de continuer une séance par trimestre sur Violette Leduc et les autres séances sur des romans suggérés par des participantes. Le club de lecture est ouvert à tous-tes, vous pouvez venir régulièrement ou occasionnellement. Il est simplement demandé (et indispensable !) d’avoir lu le livre qui sera discuté et de préparer 10 à 20 lignes d’un extrait à lire éventuellement.

0

Lectrice et écrivaine: Céline Maltère nous livre un extrait de son inédit sur Faucon:

« Nous retardons l’approche, comme nous l’avons fait au cimetière. Ce sera encore une première fois. Faucon n’aura vécu qu’une décennie. 1961 – 1972. Voici Faucon. À pas lents, l’église se rapproche. Pourquoi n’avons-nous pas songé à y entrer ? Nous repartirons même, ignorant le clocher. Les indications de Madame Mancip sont exactes. Nous ne cherchons pas les lieux. Sur la gauche, une ruelle de Moyen-âge, avant l’Impasse du Canton. On dirait un tarmac d’où nous allons prendre l’envol, un décor de théâtre aussi : deux pots de fleurs en l’air, qu’on arrose par la pensée, donnent des cils à la montagne… » (Lire la suite)

2542241-1 


 ————————————————————————————————————————————

Kesso Saulnier

Kesso Saulnier

Kesso SAULNIER, canadienne, poète et artiste s’inspire de Violette Leduc:Retrouvez le résumé de l’intervention de Kesso au colloque.

      

 

 

————————————————————————————————————————————-

ILS L’ONT CONNUE!: 

Jean-Claude et Violetteconnectez-vous sur le blog de JEAN-CLAUDE ARROUGE:!

 

 

 

extrait d’un texte inédit sur sa rencontre avec VL:

Dimanche 5 septembre 1971 : Paris-Faucon à toute allure avec une nouvelle voiture. Violette Leduc m’a invité à lui rendre visite. Je me suis inquiété au préalable de ne pas avoir eu de ses nouvelles depuis quelque temps. Elle a en effet tardé à répondre à ma dernière lettre. Ce qui n’était pas habituel. Sa réponse : un petit billet, une demi-feuille de papier quadrillé dans laquelle elle écrit : « Je suis déjà fort seule, sur une croix où on ne saigne pas ». Ces quelques mots m’incitent à téléphoner à madame Beaumont, une habitante de Faucon qui ne me rassure que légèrement. Elle me lance comme un défi : « Venez-nous voir ! »

 DANIEL DEPLAND: Mort de l’écrivain qui a connu Violette Leduc. 

4939038_6_6ec3_daniel-depland-en-1988_0b242417eb6bb89c18e74bc2ddfdadb2

La mort de l’écrivain Daniel Depland par René de Ceccatty

  • Un hommage personnel à Violette Leduc dans le Magazine Littéraire (nov. 2013): Daniel Depland l’a connue et se souvient: »Violette, qu’avez-vous encore à encombrer ma tête? Vous êtes là, sans voix sans visage, sous la forme de l’humeur noire de vos éternels tourments. Je ne connais plus de vous que votre absence, et vous êtes là, tenace comme une insomnie, à tenir ma pensée en otage. Votre souvenir m’assiège, m’enferme sur moi-même ainsi que dans un château hanté. »…
  • Daniel Depland témoigne à plusieurs reprises dans le documentaire d’Esther Hoffenberg: Violette Leduc, La Chasse à l’Amour.
  • Retrouvez aussi Serge Tamagnot, compagnon de Violette à la fin de sa vie dans le documentaire d’Esther Hoffenberg

Violette au théâtre…

 Catherine DECASTEL :

  • à Avignon en juillet 2017.

s018m

Il y a deux ans: L’Affamée: Lejeune/ Decastel: février 2015.

Avignon 2017 ET EN SOLO ! Retrouvez La Compagnie Myosotis sur Facebook!

 

INTERVIEW DE CATHERINE DECASTEL À PROPOS DE LA MISE EN SCÈNE DE L’AFFAMÉE

AVIGNON 2017


Céline Arnaud

Céline Arnaud

Céline ARNAUD :

UNE CREATION THEATRALE Janvier 2014:

Unknown

« Ma mère c’est mon père » 

regarder un extrait de la video

Dans le cadre d’un programme du Théâtre Astrée à Villeurbanne, où sont à l’affiche Georges Perec, Thomas Bernhard, Wilhelm Reich, une émouvante découverte, celle du Théâtre K avec « Ma mère c’est mon père », collage de textes de Violette Leduc, auteur de « l’Affamée » et de « la Bâtarde », que Simone de Beauvoir, Albert Camus, Jean Genet et Jean-Paul Sartre ont soutenue en leur temps. lire la suite : 3 coups 


LES HOMMAGES:

  • L’Association des amis de Violette Leduc soutient l’attribution du nom de l’écrivain à la médiathèque Faidherbe, Paris 11°.  la Bibliothèque Faidherbe, Paris XI° portera à l’occasion de sa réouverture le nom de Médiathèque Violette Leduc. La librairie Violette and co ainsi que plusieurs membres de l’Association des amis de Violette Leduc a appuyé la décision du conseil du XI° arrondissement. A quand une « rue Violette Leduc? »

2011-06-22_02-18-34-3365


  • A lire: un reportage sur Faucon dans les Carnets du Ventoux, Janvier 2016
  • Une plaque à Faucon en hommage à Violette : des membres de l’Association se mobilisent pour qu’un autre lieu dans ce village (rue, place, bibliothèque) porte aussi le nom de Violette! Et à quand une plaque au 20 rue Paul-Bert?

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s